allumage


allumage

allumage [ alymaʒ ] n. m.
• 1845; de allumer
1Action d'allumer (un foyer), d'enflammer. Le concierge était chargé de l'allumage des poêles.
(1879) Autom. Inflammation du mélange gazeux provenant du carburateur. Allumage par batterie d'accumulateurs. Bougies d'allumage. Allumage par magnéto. Allumage électronique. Panne d'allumage. Avance, retard à l'allumage : dispositif permettant au gaz de s'enflammer au moment le plus favorable. Loc. fam. Avoir du retard à l'allumage : apprendre, comprendre, réagir trop tard. — Par ext. Ensemble des organes assurant l'allumage (batterie, bobine transformatrice, allumeur et bougies). Régler l'allumage.
2Rare Action d'allumer (une source lumineuse). L'allumage des feux de position est obligatoire par temps de brouillard.
⊗ CONTR. Extinction.

allumage nom masculin Action d'allumer, de s'allumer : L'allumage du chauffage. Inflammation commandée du mélange carburé provenant du carburateur ou du système d'injection ; ensemble d'organes servant à cette fonction. Opération consistant à mettre le feu à l'amorce d'une cartouche ou d'une charge explosive. Opération de mise à feu des propulseurs d'une fusée. ● allumage (synonymes) nom masculin Opération consistant à mettre le feu à l'amorce d'une cartouche...
Synonymes :
- mise à feu

allumage
n. m.
d1./d TECH Inflammation du mélange combustible dans les moteurs à explosion. Un système d'allumage défectueux. Retard à l'allumage.
|| Par ext. Système produisant cette inflammation.
d2./d Action d'allumer. L'allumage de ce four est délicat.
d3./d Fait de s'allumer. L'allumage des rétrofusées est automatique.

⇒ALLUMAGE, subst. masc.
A.— [Sens A et B de allumer]
1. Action d'allumer, de s'allumer :
1. Et l'onde lumineuse dans son expansion ne rencontre, nulle part, de corps inertes, mais partout des systèmes de force en travail, plus ou moins compacts ou compliqués. Elle est obligée de composer avec cet obstacle, de modifier sur lui son rythme et son allure. C'est cette réaction, cet allumage de l'objet sous le choc solaire que nous appelons couleur. J'emploie le mot allumage à dessein, car cette illumination, cette enluminure de l'objet, constitue, aussi bien que la combustion, un état spécial de sa fonction vibratoire. Ébranlement et non destruction, la couleur est le héraut de la flamme.
P. CLAUDEL, Art poétique, 1907, p. 167.
2. On reconnaît aux seules heures d'allumage ou d'extinction les maisons de riches et les maisons de pauvres, celles où l'on épargne, et celles où l'on gâche. Au total, chacune révèle l'âme de ses habitants, tant est puissante la pénétration des choses par celui qui s'en sert.
É. ESTAUNIÉ, L'Ascension de Monsieur Baslèvre, 1919, p. 97.
3. Hier, burlesque effort d'allumage du calorifère.
A. GIDE, Journal, 2 oct. 1927, p. 848.
4. L'amour de son Dieu, chez le sacristain, se fait amour de l'allumage des cierges.
A. DE SAINT-EXUPÉRY, Pilote de guerre, 1942, p. 284.
2. Emplois spéc.
ASTRONAUT. ,,Début de la réaction chimique qui, dans la chambre de combustion, doit produire les gaz chauds nécessaires pour assurer la propulsion de la fusée.`` (GALIANA, Astronaut. 1963).
AUTOMOBILE
♦ Inflammation par étincelle électrique du mélange gazeux provenant du carburateur et introduit dans les cylindres.
♦ Ensemble du dispositif qui provoque cette inflammation :
5. Alors le chauffeur d'ambulance il est monté sur son siège ... il a poussé l'allumage... pe! pe! tap! pe! pe! tap! pe! pe! des renvois terribles! ... Le moteur il était mouillé... il renâclait par tous les tuyaux...
L.-F. CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 675.
Rem. Syntagmes rencontrés bobine d'allumage, bougie d'allumage, auto-allumage, avance à l'allumage, retard à l'allumage, double allumage, allumage jumelé.
BALIST. Mise à feu de l'amorce d'une cartouche ou d'une charge explosive :
6. L'opération est encore plus difficile avec le plutonium qu'avec l'uranium 235, car au fur et à mesure de sa production dans la pile, le plutonium 239 se transmute partiellement en un autre isotope du plutonium de masse 240 dont la présence constitue un danger pour les usages militaires du fait qu'il a une tendance spontanée à la fission et que les neutrons émis ainsi augmentent les chances d'allumage prématuré de l'engin.
B. GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 44.
B.— Au fig., rare
1. Par métaph., littér. :
7. Une vraie révolution, un allumage dont leur sacrée baraque flambait des caves aux greniers...
É. ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p. 264.
2. Arg., pop. État d'excitation ou d'euphorie dû à l'alcool :
8. Il commençait à nier la noce de la veille, un peu d'allumage peut-être. On n'en faisait plus de comme lui, solide au poste, une poigne du diable, buvant tout ce qu'il voulait sans cligner un œil.
É. ZOLA, L'Assommoir, 1877, p. 516.
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1845 (BESCH.).
Dér. de allumer; suff. -age.
STAT. — Fréq. abs. litt. :30.
BBG. — BÉL. 1957. — CHESN. 1857. — FROMH.-KING 1968. — GALIANA Astronaut. 1963. — GUERBER 1967. — GUILB. Astronaut. 1967. — SOÉ-DUP. 1906.

allumage [alymaʒ] n. m.
ÉTYM. 1845; de allumer.
1 Action d'allumer (un foyer), d'enflammer. Allumement (Littér.). || Le concierge était chargé de l'allumage des poêles. || L'allumage d'un feu, d'un incendie.
Par ext. || Allumage d'une fusée de feu d'artifice. Cf. Mise à feu. || Composition d'allumage (dite parfois poudre allumante).Début de la réaction chimique qui doit produire les gaz de combustion assurant la propulsion (d'une fusée, etc.).
2 (1866). Inflammation du mélange gazeux provenant du carburateur d'un moteur à explosion ( Allumeur, II.). || Allumage par batterie d'accumulateurs. || Bougies d'allumage. || Allumage par magnéto. || Allumage électronique. || Allumage jumelé ou double allumage. || Panne d'allumage. || Avance, retard à l'allumage : dispositif permettant au gaz de s'enflammer au moment le plus favorable.
Loc. fig. (Fam.). Avoir de l'avance, du retard à l'allumage, de l'avance, du retard sur le temps prévu pour dire, comprendre, faire (une chose).
1 Tantôt le débit s'arrête et le malade a soudain l'impression que les idées n'arrivent plus, que sa « tête est vide » (…) Tantôt au contraire le débit augmente et s'accélère, devient incoercible. Suivant l'expression d'un de nos malades, il y a de « l'avance à l'allumage » et la volonté est impuissante à endiguer un flot d'idées qui empêche alors l'attention de se fixer.
H. Baruk, Psychoses et Névroses, p. 67.
Par métonymie. Ensemble des organes assurant l'opération d'allumage (batterie, bobine, transformatrice, allumeur et bougies). || Régler, remplacer l'allumage.
2 J'ai tout un nettoyage et un réglage à faire du côté du carburateur. Je regarderai les bougies. L'allumage aussi est à régler.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, XXVII, XXI.
3 Action d'allumer (une source lumineuse). || L'allumage des codes est obligatoire par temps de brouillard. || Allumage de phares antibrouillards. || Dispositif d'allumage.Par métonymie. Dispositif servant à l'allumage. || L'allumage de cette lampe est à réparer.
3 À l'intérieur du hall, il trouve sans peine le bouton de la minuterie qui commande l'allumage dans l'escalier (…)
A. Robbe-Grillet, la Maison de rendez-vous, p. 113.
CONTR. Extinction.
COMP. Auto-allumage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Allumage — Schéma récapitulatif du système d allumage. L allumage est l amorce de la combustion de l essence dans un moteur à allumage commandé. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • allumage — (a lu ma j ) s. f. Action d allumer ; résultat de cette action. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE    ALLUMAGE. Ajoutez : •   L allumage des feux et charbonnières dans les forêts est soumis à un règlement préfectoral, FARÉ Enquête sur les incendies des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • allumage — n.m. Avoir du retard à l allumage, comprendre seulement après un certain temps de réflexion : Il est pas trop con, mais il a du retard à l allumage …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • ALLUMAGE — n. m. Action d’allumer. L’allumage d’un poêle. Il se dit spécialement, en termes d’Automobilisme, de l’Inflammation du mélange gazeux combustible contenu dans la chambre à explosion …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • allumage — uždegimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. firing; ignition vok. Entzündung, f; Zündung, f rus. зажигание, n pranc. allumage, m …   Fizikos terminų žodynas

  • allumage — uždegimas statusas T sritis Energetika apibrėžtis Degiojo mišinio uždegimas vidaus degimo variklių uždegimo žvakių elektros kibirkštimi. atitikmenys: angl. ignition; inflammation vok. Zündung, f rus. зажигание, n; запал, m pranc. allumage, m;… …   Aiškinamasis šiluminės ir branduolinės technikos terminų žodynas

  • allumage — ● n. m. ►SYSTM Ce qui se produit après que vous avez appuyé sur le gros bouton de mise en marche votre ordinateur (à condition que votre machine ne soit pas déjà en fonctionnement:*). Voir boot, démarrage …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Allumage electronique — Allumage électronique Un allumage électronique est une évolution de l allumage classique par batterie/bobine des moteurs à explosion. Sommaire 1 Allumage classique 1.1 Détails 2 Allumage électronique amplificateur de courant …   Wikipédia en Français

  • Allumage Électronique — Un allumage électronique est une évolution de l allumage classique par batterie/bobine des moteurs à explosion. Sommaire 1 Allumage classique 1.1 Détails 2 Allumage électronique amplificateur de courant …   Wikipédia en Français

  • Allumage Des Feux De Croisement De Jour — Sommaire 1 Objectifs[1] 2 Position de la Commission européenne[1] 3 Pays d Europe où l allumage des feux de croisement de jour est obligatoire …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.